Partager par mail

Baisse des fonds en euros : des alternatives existent

Une bonne stratégie consiste sans doute à diversifier son épargne, mais de quelle façon ?

Pour pallier la baisse des rendements des fonds en euros, les détenteurs de contrats d'assurance vie disposent de plusieurs solutions leur permettant de diversifier et dynamiser leur épargne.

Depuis quelques années, les rendements des fonds en euros s'érodent progressivement, avec des baisses moyennes se situant entre 0,2% et 0,3%. Dans l'environnement macro-économique actuel, où les taux d'emprunt des États peuvent descendre à 0,5% sur dix ans, les obligations d'États et les fonds en euros ne sont donc plus à privilégier. Dans ce contexte, comment redynamiser son assurance vie ?

Frédéric Garret, Responsable Support Unité de Compte chez Aviva France, préconise de privilégier les supports en unités de compte :
"L'avantage, c'est que la prise de risque peut rester raisonnable car la gamme des supports en unités de compte offre des niveaux de risque adaptés à chacun… du plus prudent au plus dynamique. Sachant que le niveau de risque sera bien évidemment proportionnel au niveau de gain recherché1".

 

Une bonne stratégie à base de diversification et de progressivité

Une bonne stratégie consiste sans doute à diversifier. La tendance actuelle est de prendre de 30 à 60% de fonds garantis en euros et de diversifier son portefeuille avec des supports en unités de compte à sélectionner en fonction de son profil d'investisseur. Comme le souligne Frédéric Garret : "il faut aussi prendre en considération l'horizon de placement sur lequel les sommes peuvent être investies. Sachant que pour des unités de compte, la durée de placement recommandée est au minimum de trois à cinq ans".

Toujours dans le souci de limiter la prise de risque, l'investissement peut s'effectuer progressivement à travers la mise en place de prélèvements mensuels. Même en cas de somme importante à placer, celle-ci peut être d'abord investie sur un support d'attente en euros et lissée dans le temps avec des arbitrages mensuels vers des supports en unités de compte.

 

Pensez aussi au support Eurocroissance

Une autre solution consiste à investir une partie du capital sur un support Eurocroissance. Avec ce support, tout ou partie du capital investi sur une certaine durée est garanti à l'échéance. En contrepartie de cette garantie à terme, et non pas permanente comme pour un fonds en euros, la perspective de rendement s'avère potentiellement supérieure à celui-ci. Mais attention, l'épargne n'est pas bloquée. Celle-ci reste disponible à tout moment, même avant la date de terme de l'investissement2.
 
 

1. Les unités de compte n'offrent pas de garantie en capital. Les assureurs ne s'engagent que sur le nombre de parts et pas sur leur valeur, laquelle peut varier à la hausse comme à la baisse en fonction des fluctuations des marchés financiers
2. Avant l'échéance de la garantie, les montants investis peuvent varier à la hausse ou à la baisse. La garantie en capital s'applique uniquement à l'échéance de la garantie.

 

Document à visée informative à jour au 10/04/2017.

 

Consulter aussi

Support capital garanti assurance vie

Afer Eurocroissance

Afer Eurocroissance est un support d'investissement à capital garanti au terme qui vous permet de chercher à dynamiser l'épargne de votre adhésion au contrat collectif d'assurance vie multisupport Af  [+]

Découvrir
Vidéo La baisse du fonds garanti et alternatives au sein du contrat Afer

Diversifiez l'épargne de votre contrat Afer

avril 2017

La baisse des rendements des fonds en euros est générale mais des alternatives existent au sein du contrat d'assurance vie multisupport Afer.

Découvrir
Intérêts assurance vie

Valoriser votre épargne

L'assurance vie est un outil d'épargne très souple. En effet, pour vous constituer un capital ou faire fructifier votre épargne, l'assurance vie vous offre plusieurs possibilités : versements, [+]

Découvrir